Poser l'isolation intérieure d'une maison en bois

Sommaire

Le bois présente des qualités naturelles aussi bien en matière d'isolation thermique que phonique. Cependant, pour obtenir une bonne performance thermique globale de la maison, il est indispensable de compléter l’isolation avec des matériaux ayant une bonne résistance thermique.

La pose de l'isolation dans une maison en bois est une opération sans difficulté majeure : on cale l'isolant entre les montants bois de la structure. Il s’agit néanmoins d’être vigilant lors de la pose afin d’éviter les éventuels ponts thermiques.

Cette fiche pratique est la première d'une série sur l'aménagement intérieur d'une maison en bois. Retrouvez l'ensemble des étapes de ce chantier dans la fiche récapitulative.

Auto-construire sa maison en bois, aménager l'intérieur

Pour poser l'isolation intérieure d'une maison en bois, suivez la méthode suivante expliquée pas à pas.

Zoom sur l'isolation d'une maison bois

Types d’isolant

Il existe plusieurs types de matériaux isolants, disponibles sous différentes formes.

  • Il est possible d’opter pour des isolants traditionnels (laine de verre, laine de roche) ou pour des matériaux écologiques (laine de bois, chanvre, etc.).
  • Un isolant semi-rigide (en panneaux ou en rouleaux) et non hydrophile est préconisé pour l’isolation d’une maison bois.
Lire l'article

Bon à savoir : prenez le temps de réfléchir au meilleur choix de matériau : un surcoût à l’achat peut permettre de faire des économies pendant de nombreuses années et améliorer le confort de la maison.

Dimensions de l’isolant

Sachant que l’isolant est placé entre les montants de l’ossature bois, pensez à l’isolation que vous souhaitez mettre en place dès la conception de votre maison bois.

  • Compte tenu de la section des montants de l’ossature, il est en général possible de placer une épaisseur d’isolant de 20 à 25 cm.

Bon à savoir : plus l’isolant est épais, plus ses performances sont bonnes.

  • Certains panneaux ou rouleaux isolants ont des largeurs standards adaptées à la construction à ossature bois. Prévoyez un écartement des montants qui correspond à la largeur des lés majorée de 2 cm. La compression de l’isolant permet de les caler et d’éviter les fuites.

1. Découpez l'isolant

  • Mesurez la distance entre les montants de l'ossature.
  • Découpez l'isolant avec une scie circulaire, une scie égoïne ou un couteau à découpe en majorant les mesures de 2 cm, dans le sens de la largeur si besoin et de la longueur.

2. Posez l'isolant

  • Comprimez l'isolant dans le sens de la largeur. 
  • Placez l'isolant entre les montants bois de la structure en laissant une lame d'air d'au moins 1 cm entre le pare-pluie et l'isolant.
  • Laissez l'isolant reprendre sa forme de départ et s’appuyer sur les montants bois, afin de caler le lé et d'éviter les ponts thermiques.
  • Placez les lés suivants en les ajustant parfaitement entre eux, toujours avec une légère compression à la pose.

Bon à savoir : assurez-vous qu’il y a également un bon contact au niveau de toutes les jonctions entre l’isolant et les autres matériaux (sol, plafond, fenêtre).

3. Fixez le film régulateur de vapeur

  • Agrafez les lés de film régulateur de vapeur sur les montants en bois.
  • Respectez un chevauchement de 5 à 10 cm entre lés.
  • Scotchez soigneusement les lés du pare-vapeur pour qu’ils puissent jouer pleinement leur rôle afin de ne pas détériorer l’isolant.

Bon à savoir : dans le cas d'une cloison à ossature bois classique, le pare-vapeur est à la fois étanche à la vapeur d'eau et à l'air. Pour une cloison dite « perspirante », le film est toujours étanche à l'air mais il laisse la vapeur migrer vers l'extérieur.

  • Scotchez également le pare-vapeur autour des gaines et des tuyaux qui débouchent sur l'extérieur.

4. Fixez des tasseaux sur le pare-vapeur

  • Taillez des tasseaux de bois de section 45 × 45 cm et rabotez-les.
  • Clouez-les sur les parois de manière à maintenir le pare-vapeur contre l'isolant.

Bon à savoir : l'espace créé entre le film régulateur de vapeur et le parement (formé par l’épaisseur des tasseaux) constitue le vide technique. Il permettra de passer les gaines électriques et la tuyauterie sans endommager le film.

Vous pouvez ensuite fixer le parement intérieur de votre choix sur les tasseaux.

Ces pros peuvent vous aider